Débat. Le plafonnement des loyers : pour ou contre ? 

Consommation

Débat. Le plafonnement des loyers : pour ou contre ? 

Créé en 2014 par la loi Alur, le dispositif d’encadrement des loyers avait été mis en place à Paris et à Lille, puis annulé pour laisser place à la loi Élan. Depuis le 1er juillet 2019, l’encadrement des loyers est à nouveau en vigueur, mais chaque commune est libre d’encadrer... ou non. Deux étudiants de l'Ipag Business School débattent autour de ce sujet. 

Oui, à condition de laisser le choix aux communes

Sandra Trigance, étudiante en 4e année, PGE Majeure Marketing Digital, à l’Ipag Business School.
 

Se loger en France devient un véritable parcours du combattant, surtout pour les étudiants. Depuis quelques années déjà, les logements disponibles se font rares. Et lorsque, par chance, un logement l’est et répond à nos attentes, nous constatons que la rencontre entre l’offre et la demande est bien compromise entre les locataires et les propriétaires, qui louent de plus en plus cher.

Le gouvernement veut résoudre cette crise du logement en permettant aux plus modestes d’accéder à la location. Pour ce faire, il a raison de miser sur l’encadrement des loyers. Créé en 2014 par la loi Alur, le dispositif de plafonnement des loyers avait déjà été mis en place à Paris et à Lille dans un but d’observation. Mais le dispositif a été ensuite annulé par décision de justice, pour laisser place à la loi Élan.