Déséquilibre offre-demande, inflation des coûts... Pourquoi le prix du lait atteint des sommets

Consommation

Déséquilibre offre-demande, inflation des coûts... Pourquoi le prix du lait atteint des sommets

Déterminé à la fois par les cours mondiaux et des négociations commerciales, le prix du lait a explosé ces derniers mois en raison d'une baisse des volumes disponibles. Malgré tout, ce prix reste insuffisant pour les éleveurs et la production, déjà en recul, pourrait encore se réduire.

L'essentiel

- Le prix du lait connaît une hausse continue (+16% sur le premier semestre 2022), mais ne compense pas l'augmentation des charges pour les éleveurs à cause de la sécheresse et de l'inflation des prix de l'énergie.

- Ce prix de revient aux agriculteurs est largement dépendant des marchés mondiaux.

- La tendance structurelle est à une augmentation des prix, avec un recul programmé de la production laitière.

« Nous avons des appels de producteurs qui nous disent 'Si le prix du lait n'est pas revalorisé, j'arrête.' Et on sait que cette production laitière ne reprendra pas », déplore Frédéric Dorilleau. Éleveur de vaches normandes dans le nord du Loir-et-Cher, il est président de l'APBO, association des producteurs Bel de l'Ouest, qui livrent leur lait aux Fromageries Bel. Le groupe Bel produit notamment le Babybel et la Vache qui Rit.