Football : le « Barça », gloire déchue aux investissements douteux

Consommation

Football : le « Barça », gloire déchue aux investissements douteux

Après une domination sans partage sur la scène européenne, il y a une décennie, le FC Barcelone n’en finit plus de décliner. Sa star Lionel Messi est partie cet été pour rejoindre le PSG… Le résultat d’investissements hasardeux et d’une masse salariale hors de contrôle.

Le FC Barcelone, au-delà d’être un club omnisport reconnu, est une institution, en Espagne, vieille de plus de 122 ans, comme le proclame son slogan catalan : « Més que un club ». Le « Barça » est en effet le club le plus titré d’Espagne, avec 72 trophées, devant son éternel rival, le Real de Madrid.

Ses socios – près de 150 000 – sont ses véritables propriétaires et forment un modèle rare de gouvernance démocratique dans l’environnement du « foot business ». Son stade, le Camp Nou est, avec ses 100 000 places, le plus grand d’Europe.

Enfin, son centre de formation, « la masia », est mondialement réputé et a formé quelques-uns des plus grands joueurs de l’histoire du ballon rond (Xavi, Iniesta, Messi…).