L'alcool et les Français, une spectaculaire descente depuis six décennies
  1. Accueil
  2. Consommation
  3. Vie quotidienne
  4. L'alcool et les Français, une spectaculaire descente depuis six décennies

Consommation

L'alcool et les Français, une spectaculaire descente depuis six décennies

Julie Desrousseaux
,
Sélection abonnés

Depuis 1960, la consommation annuelle de boissons alcoolisées des Français est passée de 200,7 litres par personne à 79,6 litres. Une baisse largement portée par le remplacement des vins de table par des boissons non alcoolisées.

Vous êtes plutôt jus de pomme, soda ou pale ale ? En 2018, les Français ont consommé, à domicile, pour 59 euros d’alcool et 40 euros de boissons non alcoolisées par mois. Le thé, le café, les bouteilles d’eau, de jus de fruits ou de sodas accaparent, en 2018, 41 % du budget boisson des ménages, contre seulement 22 % en 1960. Avec des nuances : les jeunes se tournent davantage vers la bière et les plus pauvres consomment plus de sodas.

À votre avis, quelles sont les nations les plus friandes d’alcool ? Avec 12 litres purs consommés par an et par habitant en moyenne, l’Hexagone se hisse au huitième rang (sur 28) d’un classement européen dominé par la Lituanie (15 litres), la République tchèque (14 litres) et l’Allemagne (13 litres).

Effondrement des cidres et des vins de table

La baisse de la consommation n'est toutefois pas uniforme depuis 1960. On constate ainsi un effondrement de la consommation annuelle de cidre, passée de 27 litres par personne an en 1960 à... 1 litre seulement en 2018, soit une baisse de 95 % en près de 60 ans.