Le jeu vidéo : Puissance économique et phénomène sociologique

Consommation

Le jeu vidéo : Puissance économique et phénomène sociologique

L’industrie française du jeu vidéo affichait, en 2017, une croissance de 18 %. Longtemps réservé à un public jeune et masculin, ce loisir touche désormais toutes les tranches de la population.

En quelques années, le jeu vidéo est devenu l’un des loisirs les plus populaires de France. Que ce soit en nombre de joueurs ou en chiffre d’affaires, le secteur est l’un des plus dynamiques de notre économie.

En 2017, ses ventes se montaient à 4,3 milliards d’euros, un chiffre historique, selon le baromètre du S.E.L.L., le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs. Cette croissance de 18 % est portée à la fois par la création artistique et l’innovation technologique. Ce succès n’est pas un hasard. La France pèse lourd dans le monde du jeu vidéo. Le géant français Ubisoft occupe le troisième rang mondial des éditeurs. Il anime un réseau considérable de PME qui emploient près de 14 000 personnes.