Le prize money, reflet de la valorisation économique à instant T d'un sport 

Consommation

Le prize money, reflet de la valorisation économique à instant T d'un sport 

Dans les compétitions sportives internationales, chaque médaille d'or ne rapporte pas autant à celui ou celle qui l'emporte. Des écarts parfois très importants, qui s'expliquent notamment par la renommée d'une discipline. Petit tour d'horizon. 

Si François Legrand, roi de la grimpe, et Kylian Mbappé, attaquant star du PSG, sont tous deux montés au sommet du monde dans leur discipline respective, à chaque médaille d'or sa valeur. Dans les compétitions sportives internationales, sportifs et sportives sont loin d'être égaux quand il s'agit des rémunérations versées en cas de victoire, comme le montre l'étude « Prize money in sports » menée par BBC Sport.

Différents facteurs sont à prendre en compte, comme le stade de la compétition au cours duquel est survenu la victoire, la renommée du sport et sa médiatisation (qui influe sur les recettes disponibles via les entrées, la publicité et les sponsors). 

À lire Aux États-Unis, les profits des clubs passent avant le mérite