Cannabis : "Pour éliminer le marché noir, il faut faire confiance au consommateur."

Consommation

Cannabis : "Pour éliminer le marché noir, il faut faire confiance au consommateur."

Deux chercheurs appellent à une légalisation du cannabis en France avec un rôle limité de l'État. Le but : séduire le consommateur et assécher le marché noir en proposant une offre légale de meilleure qualité.

Dans un rapport pour le Think tank libéral Génération Libre, deux chercheurs, Kevin Brookes et Édouard Hesse, proposent la création d'un marché libre du cannabis en France, sur le modèle de certains états américains, pour diminuer la criminalité associée au trafic de stupéfiant, mettre en place des politiques de prévention et permettre l'émergence d'un nouveau secteur économique florissant. Pour l'Éco a décidé de les interroger sur l'efficacité de leurs propositions. 

Pourquoi eux ?

Kevin Brookes est docteur en science politique, enseignant-chercheur et chercheur associé au sein du think-tank GenerationLibre. Il est chargé de cours à HEC Montréal. Il est également contributeur régulier au Point (rubrique "Phébé - Veille internationale d'idées").

KevinBrookesCannabis.png

Édouard Hesse est diplômé de Sciences Po Strasbourg et l'Ecole de Management de Strasbourg et chercheur associé chez Génération Libre. Militant de longue date pour la légalisation du cannabis, il écrit régulièrement des tribunes et recensions pour des journaux comme Slate ou Le Point.

EdouardHesseCannabis.png