Objectif rentabilité : comment les fonds d’investissement américains vont transformer le foot français

Consommation

Objectif rentabilité : comment les fonds d’investissement américains vont transformer le foot français

Les fonds d’investissement américains multiplient les incursions dans le football français et européen. Leurs capitaux changent en profondeur la gestion des clubs, pour le meilleur et pour le pire.

Fin juin, John Textor, homme d’affaires américain, est devenu actionnaire majoritaire d’un des plus grands clubs français, l’Olympique Lyonnais. S’il s’agit du plus important investissement américain à date dans le foot français, l’évènement n’est pas isolé. De plus en plus de capitaux venus des États-Unis ont servi à prendre le contrôle de clubs hexagonaux : SCO Angers, Toulouse FC, Girondins de Bordeaux, SM Caen, le club parisien du Red Star…

tEtedelucarrondel.pngPourquoi lui ?

Luc Arrondel est professeur d’économie à l’École d’économie de Paris. Également chercheur au CNRS, il est spécialisé dans l’économie du football.

Pour l’Éco. Pourquoi les fonds d’investissement américains visent-ils le football européen ?