Star Wars, Harry Potter... quand le fan dépense à la folie

Consommation

Star Wars, Harry Potter... quand le fan dépense à la folie

Chanteurs, séries, livres… De nombreuses œuvres ou célébrités ont leurs aficionados, prêts à tous les sacrifices, y compris financiers, pour assouvir leur passion. Un amour très rentable et savamment exploité par les industries culturelles.

couv-HS8.jpg Cet article est extrait de notre hors-série consacré à l'amour. À retrouver en kiosque.

« Si j’existe, ma vie, c’est d’être fan. » En 2003, Pascal Obispo clamait son admiration pour le chanteur Michel Polnareff dans le titre hommage Fan.

Comme lui, des millions de personnes vouent un amour inconditionnel à une star de la chanson ou du cinéma, à un film ou même à un livre, au point de leur consacrer non pas un titre musical, mais du temps, et surtout de l’argent.

« Les fans traduisent leur passion par la quête, l’acquisition et la consommation de quantité de produits et de savoirs en lien avec l’objet de leur admiration. De cette manière, ils construisent une relation d’expertise mais aussi d’intimité avec celui-ci », explique Gabriel Segré, sociologue et auteur de Fans de… Sociologie des nouveaux cultes contemporains (Armand Colin, 2014).