Enseignement supérieur : quelles sont les formations sous tension ?

En pratique

Enseignement supérieur : quelles sont les formations sous tension ?

Avec plus de 9 millions de candidatures à Parcoursup en 2019, certaines filières ne peuvent pas répondre à la demande des étudiants. Dans les petites localités, la faible offre de formation a des répercussions sur la démographie et sur l’attractivité du territoire.

Après avoir obtenu leur baccalauréat, nombreux sont les étudiants qui quittent leur terre natale pour poursuivre leurs études dans une ville plus grande. Cela s’explique principalement par le fait que les établissements d’enseignement supérieur à proximité ne proposent pas la formation qu’ils recherchent. Ou alors, la capacité d’accueil est trop faible pour absorber la demande.

Cet exode de la jeunesse entraîne une polarisation de l’activité vers les grandes villes, au détriment des villes moyennes, qui voient leurs jeunes bacheliers partir et, in fine, leur population vieillir.

Pour endiguer ce phénomène, et ainsi retenir les jeunes diplômés, les collectivités doivent proposer des formations post-bac conformes aux besoins des étudiants et développer une ingénierie en liaison avec les spécificités locales.

En 2019, la plateforme Parcoursup a enregistré plus de 9  millions de candidatures, dans 715  86 formations post-bac. Ainsi, en moyenne, le niveau de tension des formations est de 12.6  pour une place disponible. Le domaine d’étude le plus en tension est celui du Multimedia et de la Communication, dont le niveau est de 20.24. Au contraire, les Arts, Lettre et Langues affichent un niveau de tension de 5.52.

«  La formation de proximité est un véritable enjeu d’attractivité pour les villes moyennes, mais également une réponse à apporter à la jeunesse qui, à la veille de la crise économique qui s’annonce, doit faire l’objet d’une attention particulière.  

Caroline CAYEUX,

Présidente de Villes de France

Cet observatoire de l’Enseignement supérieur, réalisé à partir de données ouvertes publiées par la plateforme Parcoursup et en partenariat avec l’association Villes de France, donne accès à de nombreux indicateurs et données.

Pour chaque commune, EPCI ou département, il est possible de cartographier l’offre de formation et d’accéder à son détail, de mesurer la tension des différentes filières, mais aussi de filtrer les résultats pour étudier un domaine de formation en particulier. Il offre un panorama global, exhaustif, précis.…et consultable ci-dessous.

Cliquez sur l'image pour accéder à l’application proposée par notre partenaire Spallian, avec Villes de France.

Education.PNG