Chine contre États-Unis du bras de fer commercial à la guerre économique

En pratique

Chine contre États-Unis du bras de fer commercial à la guerre économique

Depuis 20 mois, le monde assiste à une succession de frappes tarifaires lancées par les États-Unis, de rétorsions de son rival et d’effets d’annonce, dans une rhétorique offensive affichée au grand jour. Fini la concurrence et ses règles, c’est bien la guerre. l’enjeu : l’hégémonie économique sur la planète. Décryptage alors que se tient  au cours de ce mois d'octobre de nouvelles négociations entre les deux géants. 

1997 : le président chinois Deng Xiaoping meurt. L’hebdomadaire américain Time titre : « Ses héritiers sauront-ils construire une superpuissance que le monde puisse aimer ? » Vingt-deux ans plus tard, la Chine est devenue une superpuissance économique et les États-Unis lui déclarent la guerre. Une guerre économique totale, qui va bien au-delà des escarmouches commerciales. Il s’agit pour l’Ouest de rester, pour l’Est de devenir, le centre de gravité de l’ordre économique mondial.

De nouveaux tracés économiques

La une de l’hebdomadaire américain Time

En l’espace d’une génération, la Chine est passée de 10puissance économique mondiale (16 fois moins riche que les États-Unis), à numéro 2. Elle est déjà la plus grosse économie en Parité de pouvoir d’achat (PPP) et ne compte pas s’arrêter là. Le gouvernement de Xi Jinping a lancé en 2013 la « Belt and Road initiative » (BRI), un gigantesque programme d’aménagement de l’Asie centrale pour en faire un espace intégré aux ressources facilement exploitables, en quelque sorte de « nouvelles routes de la soie » pour créer un corridor d’échanges entre l’Asie et l’Europe.