Consommation : le vrac peut-il sauver la planète ?

En pratique

Consommation : le vrac peut-il sauver la planète ?

S'il ne concerne que 1 % du marché des produits de grande consommation, le vrac a vu son chiffre d'affaires multiplier par dix depuis 2015. Et offre une alternative aux déchets plastiques, très peu recyclés.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, acheter en vrac était la norme. Puis le pré-emballé est devenu standard avec l’essor de l’industrie agroalimentaire et des réseaux de grande distribution.

Mais aujourd’hui, les emballages ménagers en plastique sont pointés du doigt car, le plus souvent à usage unique, ils représentent un quart de l’ensemble des déchets plastiques et ne sont que très peu recyclés1.

Le vrac offre une solution pour réduire cette pollution galopante : il suffit d’aller faire ses courses avec des contenants réutilisables – sachets en tissu ou bocaux en verre.

En Chiffres

3 milliards d'euros

Ce que devrait rapporter la consommation en vrac en 2022.