Qui sont les 34 748 migrants économiques en France ?

En pratique

Qui sont les 34 748 migrants économiques en France ?

L'annonce par le gouvernement d'une possible introduction de quotas a relancé le débat sur l'immigration économique. Encore faut-il savoir de quoi il s'agit et qui est réellement concerné. Le manque de données entretient le flou sur la politique française en la matière.

Mise à jour au 5/11/2019

Les annonces de Muriel Pénicaud sur les quotas

Trois semaines après le débat au Parlement, Muriel Pénicaud a précisé ce mardi 5 novembre les contours de la nouvelle politique d'immigration économique. Sur BFM TV, la ministre du travail a précisé la méthodologie pour endiguer les pénuries de main d’œuvre. Elle a évoqué l'instauration, à partir de l'été prochain, de "quotas, ou objectifs chiffrés". Cette liste de métiers, qui existe déjà, sera désormais revue chaque année pour coller aux besoins du marché dans l'attente de formations des travailleurs français. Un système qui a fait ses preuves au Canada notamment. L'inscription des métiers ouverts à l'immigration se fera au niveau des régions avec comme principaux interlocuteurs la Dares, la cellule statistique du ministère du Travail, et les agences Pôle Emploi locales.

Muriel Pénicaud a aussi confirmé que cette immigration ne sera pas fixée en fonction du pays d'origine : "ça n'aura aucun sens".