Pas facile de marier éthique et commerce de masse

En pratique

Pas facile de marier éthique et commerce de masse

Le commerce équitable a passé, en 2017, la barre du milliard d’euros de chiffre d’affaires en France, dont 31 % de marchandises produites dans l’Hexagone. Les acteurs du « made in France » inventent des modèles pour faire augmenter la part de marché de ce secteur.

Autant de produits équitables ont été achetés en France en 2017 que dans le monde entier il y a 15 ans. Seuls 9 % des Français avaient entendu parler de commerce équitable en 2000, ils étaient 56 % en 2010 et en 2017, ils sont 61 % à vouloir consommer plus équitable. Le panier équitable moyen par Français est passé de 5,90 €, en 2012, à 10 € en 2015. Un mode d’achat devenu presque banal.

Aider les petits producteurs

L’idée de départ du commerce équitable est presque caritative : il s’agit d’établir des relations pérennes basées sur un prix juste entre les petits producteurs des pays du sud et les consommateurs. La Loi Hamon de 2014 ouvre le concept aux marchandises produites en France pour répondre à un besoin des producteurs français.