Porte-conteneurs et canaux : la mondialisation, toujours plus maritime

En pratique

Porte-conteneurs et canaux : la mondialisation, toujours plus maritime

Depuis le Moyen-Âge, la mondialisation est indissociablement liée au transport par bateau. Le récent incident dans le canal de Suez témoigne de la vulnérabilité du commerce international.   

Entre le 23 et le 29 mars, la navigation sur le canal de Suez a été bloquée par le porte-conteneurs géant Ever Given, qui navigue sous pavillon panaméen pour le compte de la société taïwanaise Evergreen.

Ce navire de 400 mètres de long, un des plus gros de sa catégorie, peut emporter 24 000 conteneurs EVP (Équivalent 20 pieds) pour une jauge totale de 222 000 tonnes.

À lire : Bientôt une nouvelle ère du transport maritime ?

Cet incident rappelle deux éléments clés de notre vie économique moderne : d’abord, la mondialisation est liée à l’histoire des transports et en particulier de la navigation maritime ; ensuite, ce sont la fluidité et la sécurité du trafic qui permettent le fonctionnement en flux tendu qui est devenu la norme depuis la fin du XXe siècle.