1. Accueil
  2. En vrai
  3. La fabrique de l'éco
  4. Face aux Gafa, voici comment reprendre le contrôle de ses données

Face aux Gafa, voici comment reprendre le contrôle de ses données

Estelle Maussion

Alors que les géants du numériques, les fameux Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon), menacent notre vie privée, voici comment se protéger efficacement des collecteurs de data.

découvrir1 - Découvrir ce qu’ils savent

 
Pour se défendre face à une menace, mieux vaut bien la connaître. À l’échelle des GAFA, cela consiste à prendre conscience de ce qu’ils savent sur vous. Demandez à Google (Données et personnalisation, Télécharger vos données) et Facebook (Paramètres, Vos informations) de générer les archives relatives à votre compte. Cliquez sur le lien envoyé par email ou sur le bouton de téléchargement (cela peut être long) : déplacements, photos, vidéos vues, contacts, like… tout y est depuis la création du compte. Attention, le résultat peut être vertigineux.

Couper les ponts2 - Couper les ponts

Après cette expérience, vous pourriez décider de bannir les GAFA. Il faut quitter leur écosystème pour en constituer un autre à base de logiciels et outils libres. Par exemple, abandonner Windows pour Linux, Chrome pour Firefox et Google pour Qwant. Le sevrage sera complet en remplaçant votre messagerie Gmail par un hébergeur de courriels soucieux de la vie privée (ProtonMail, Tutanota, Mailfence). Il existe aussi des hébergeurs associatifs à prix libre. Des collectifs organisent régulièrement des install parties et des crypto parties pour apprendre à migrer et à protéger sa vie privée.

Encadrer3 - Encadrer la moisson de data

Si vous gardez les GAFA, tenez-les en laisse. Optez pour un navigateur anti-trackers comme Safari, Firefox et Brave ou réglez Chrome, Internet Explorer et Edge pour qu’ils refusent les cookies et les données de sites tiers. Pensez à ajouter un bloqueur de publicité comme Adblock ou uBlock Origin. Avec un Smartphone sous IOS, activez le suivi publicitaire limité (Réglages, Confidentialité). Autre astuce : utiliser Startpage, un moteur de recherche qui adressera vos requêtes à Google tout en masquant votre adresse IP, même si cela ne protège pas l’empreinte de votre appareil. Allez sur AmIUnique ou Panopticlick pour tester votre navigateur et obtenir des conseils. Le site privacytools.io recommande d’autres logiciels en fonction de vos besoins.

Adopter 4 - Adopter les bons réflexes

 
Au quotidien, on peut renforcer sa protection par des gestes simples. Utilisez des applications chiffrées pour communiquer comme Signal, Telegram et WhatsApp, même s’il existe un débat sur la fiabilité des deux dernières. Désactivez la géolocalisation quand vous n’en avez pas besoin et limitez son accès à un petit nombre d’applications. Ces dernières doivent être bien paramétrées : toutes n’ont pas besoin d’accéder à votre agenda, carnet de contacts et messagerie. Face aux bandeaux sur les cookies qui émergent sur chaque page web depuis l’entrée en vigueur du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) en mai 2018, évitez de cocher « oui ». Passez votre chemin ou, si vous avez le courage, demandez à en savoir plus pour refuser leur utilisation.