Spotify, roi du streaming assiégé par les Gafa

En pratique

Spotify, roi du streaming assiégé par les Gafa

Spotify, roi du streaming assiégé par les Gafa

La première plateforme mondiale de musique à la demande n’est toujours pas rentable à cause des droits à payer aux majors du disque comme Universal ou Warner. Elle fait face, par ailleurs, à la concurrence croissante d’Apple, Amazon et autre Google.

Le 2 avril 2018, Spotify faisait une entrée en fanfare à la bourse de New York, clôturant sa première journée de cotation sur une hausse de 13 % de son action et une valorisation de 26,5 milliards de dollars. Soit deux fois la capitalisation actuelle de Carrefour, le géant français de la distribution ! Une réussite bluffante pour un service de musique en ligne lancé il y a seulement 10 ans par de jeunes geeks suédois, créateurs de uTorrent, l’un des plus populaires logiciels de téléchargement de pair à pair.

Spotify en 2021, c'est :

  • 7,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020, +16 % par rapport à 2019. 
  • 581 millions d'euros de pertes contre 186 millions l'année précédente.
  • 155 millions d'abonnés payants en 2021 (345 millions d'utilisateurs réguliers). A titre de comparaison, Apple en compte 60 millions. Amazon, 55 millions d'utilisateurs début 2020.