Le succès du personnage de la série de Disney "The Mandalorian", a pris par surprise la firme américaine. Normalement experte en vente de produits dérivés, elle doit laisser les marchandises non officielles répondre à la demande des fans.

SURPRENANT

Sa petite tête, a fait fondre les internautes, et effectué le tour de la planète dès la sortie de la série “The Mandalorian” aux Etats-Unis, le 12 novembre 2019 (disponible en France au printemps sur la plateforme Disney +).  Et “Baby Yoda”, le surnom accordé par le web mondial au personnage de la série, ferait un parfait cadeau pour les fans de l’univers Star Wars. Mais si vous souhaitez vous acheter ou offrir cette petite bouille galactique, c’est mission impossible rapporte la newsletter américain The Hustle

Pour éviter de spoiler l'introduction du personnage et de gâcher son apparition à la fin du premier épisode aux personnes n’ayant pas encore vu la série, Disney avait décidé de ne pas mettre en vente de jouet, peluche ou figurines officielles, sous licence de la marque, à l'effigie du personnage avant 2020. Problème : la demande de la part des consommateurs est déjà là : selon l’outil de recherche de produit Jungle Scout, il y a eu plus de 500 000 recherches uniques pour “Baby Yoda” sur Amazon ces 30 derniers jours ! 

Il s’est donc développé une large activité de marché noir de produits dérivés “Baby Yoda” : impression sur des tee-shirts, tasses… Mieux encore, Jungle Scout indique que l’ensemble des ventes des produits “Baby Yoda” du marché noir les plus populaires, comme des pulls de Noël, représenterait un chiffre d’affaires de 2,7 millions de dollars ! Soit une somme issue de produits dérivés non officiels qui n’ira pas à Disney, privé du revenus de ces ventes. Le géant américain s’est rendu compte de son erreur et a lancé la production des produits officiels. Problème, ils ne sont disponibles qu’en Mai 2020. En attendant, Baby Yoda poursuit sa route dans les méandres de la galaxie et du far-west du commerce en ligne non officiel. Que la force soit avec lui !