1. Accueil
  2. En vrai
  3. Les émojis de l'éco
  4. 😎 Coupe du monde féminine 2019, l'événement qui rapporte

😎 Coupe du monde féminine 2019, l'événement qui rapporte

Matthieu de Roux

Succès

La Coupe du monde féminine 2019 en France enregistre des audiences records, et avec eux, les recettes publicitaires s’envolent.  

10,6 millions de téléspectateurs ont suivi le huitième de finale entre la France et le Brésil, avec un pic à 12 millions, soit presque autant que l’équipe masculine l’an passé, au même stade de la compétition. Signe du succès de cette édition, les audiences des Bleues n'avaient atteint “que” 2,8 millions de téléspectateurs en 2015. 

Ces bons chiffres ont des conséquences économiques concrètes. Alors que les tarifs devaient être fixes pour les trois premières rencontres, TF1 a annoncé, dès la fin du premier match des Bleues, une hausse de 50 % du prix de l’espace publicitaire. Pour les deux premiers matchs, une marque devait ainsi débourser 116 000 euros bruts pour un spot de 30 secondes (retransmis à la mi-temps) contre 73 000 euros bruts au début de la compétition.

Et le diffuseur compte bien capitaliser au maximum sur cette audience après avoir investi entre 10 et 12 millions d’euros pour acheter les droits de diffusion. D’après son espace publicité, le spot coûtera 130 000 euros lors du quart de finale France - Etats-Unis, qui se joue ce soir à Paris. Pour ceux et celles qui veulent assister au match, les dernières places restantes s’arrachaient entre 449 euros et 10 000 euros !