Crise : l'Association pour l'emploi des cadres veut aider les jeunes diplômés

En pratique

Crise : l'Association pour l'emploi des cadres veut aider les jeunes diplômés

L'Association pour l'emploi des cadres a vu le nombre d'offres d'emplois drastiquement chuter avec la crise économique. Elle a décidé de réagir et souhaite aider 50 000 jeunes à se faire embaucher.

Il n’est déjà pas facile de trouver son premier emploi en pleine crise économique. Les vétérans de celle de 2008 vous le diront. Alors, se faire embaucher quand deux crises, l’une sanitaire et l’autre économique, frappent la société, c’est une vraie galère. Même quand on est diplômé.

Sur le site de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), le nombre d’offres d’emploi à destination des jeunes diplômés (moins d’un an d’expérience) entre janvier et août dernier a chuté de 42 % par rapport à 2019. 

En Chiffres

- 42%

Soit le nombre d'emploi en moins à destination des jeunes diplômés entre janvier et août 2020 par rapport à l'année précédente

Principe des vases communicants : Pôle Emploi a vu, de son côté, arriver une cohorte de jeunes titulaires d’au moins une licence (bac +3).

Sur ce profil, les inscriptions ont bondi de 68 % entre février et juillet 2020. Parlera-t-on un jour d’une « promotion sacrifiée » ?

L’Apec entend combattre cette fatalité. Elle va aider, jusqu’à l’été prochain, 50 000 jeunes à se faire embaucher, via ses ateliers « Objectif premier emploi ». Au programme : une méthode pour chercher un emploi, des conseils sur l’art de se vendre auprès d’un recruteur et des exercices pratiques.