1. Accueil
  2. En vrai
  3. Les émojis de l'éco
  4. 😃 Intérêts économiques : les girafes et les éléphants peuvent souffler

😃 Intérêts économiques : les girafes et les éléphants peuvent souffler

Clément Rouget

BONNE NOUVELLE

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites), réunie en août dernier à Genève, a voté des dispositions renforçant la protection de plusieurs espèces animales.

Les délégués des pays participants ont reconnu pour la première fois que le commerce de peaux, cornes, sabots et os de girafes constituait une menace pour la survie de l’espèce, dont la population n’a cessé de décliner, en Afrique, ces 30 dernières années.

Obtenir ces avancées n’a pas été simple. Une dizaine de pays africains, dont la Tanzanie et le Zimbabwe, a même menacé de quitter la convention pour protester. Ils dénoncent une décision qui, selon eux, nuit à l’économie et aux intérêts commerciaux de leur pays.