La France, championne du monde de la « dette verte »

Par Clément Rouget

SUCCÈS

En ayant atteint une somme totale de 19 milliards d’euros, la dette verte française est la plus volumineuse du monde, selon un rapport de l’Agence France Trésor (AFT). Une obligation verte ou green bond est une obligation, un titre de dette ici émis par l’État, pour laquelle l’usage des fonds est dédié à un projet générant un impact environnemental positif.

Sur la seule année 2018, les fonds levés ont atteint 5,1 milliards d’euros. Cette somme a été allouée à hauteur de 59 % à des projets visant à atténuer le changement climatique (3 milliards d’euros), à l’adaptation au changement climatique (21 % pour 1,1 milliard), à la préservation de la biodiversité (13 % pour 668 millions) et 7 % à la réduction de la pollution (338 millions).