😮 L'autre histoire de l'implantation de McDonald's en France

Par Cathy Dogon

SURPRENANT

McDonalds vient de célébrer le 17 septembre 2019 les 40 ans de l’implantation de son premier restaurant en France… Officiellement. Ce que ne raconte pas l’histoire de la firme, c’est que le réel importateur de la marque est un indépendant qu’elle a, ensuite, outrepassé.

Raymond Dayan est un homme d’affaires français installé aux États-Unis au début des années soixante-dix. Alors que "McDo" commence tout juste à s’internationaliser, il sent le potentiel de la marque en France. À cette époque, l'entreprise installée près de Chicago n’aurait pas parié un dollar sur le goût des Frenchies pour le burger, trop raffinés pour engloutir un sandwich avec les doigts. Raymond Dayan convainc "McDo" et ouvre une franchise à Créteil le 30 juin 1972.

Les conditions financières sont alors très avantageuses pour l’entrepreneur : autorisation d’ouvrir jusqu’à 150 restaurants contre une redevance de seulement 1,5 % de son chiffre d’affaires. A titre de comparaison, les franchises de la multinationale en reversent aujourd’hui environ 15 %.

Bataille judiciaire 

Si les premières années sont difficiles, Raymond Dayan parvient à ouvrir 14 restaurants, dont un sur les Champs-Élysées. Fin des années soixante-dix, il se targue de réaliser 60 millions de francs de chiffre d’affaires.

Fleurant le bon filon, la firme rapplique. "McDo" propose le rachat des restaurants mais Dayan refuse. Après un procès aux États-Unis, l’entrepreneur renomme ses restaurants O’Kitch en 1982.

Sans avoir attendu le verdict final, le "premier vrai restaurant" a servi ses burgers à Strasbourg en 1979, 7 ans après celui de Raymond Dayan en région parisienne. O’Kitch est racheté en 1986 par Quick.

Éco-mots

Franchise

Forme de commerce dans laquelle une entreprise à l’origine d’un concept et d’un nom propose à une autre entreprise indépendante d’utiliser ceux-ci contre le versement d’un droit d’entrée et d’une redevance mensuelle.