Surprenant

Depuis 20 ans, les ventes aux enchères de squelettes de dinosaures se multiplient et les plus belles pièces s’arrachent. Des collectionneurs privés comme Leonardo DiCaprio ou Nicolas Cage sont prêts à acheter ces dinosaures devenus des objets branchés de décoration pour des sommes allant jusqu’à 2 millions d’euros, selon le magazine GEO. Problème : les musées publics ne peuvent pas suivre et si les spécimens partent vers le privé, les chercheurs ne pourront plus étudier certaines espèces.