Bonne nouvelle

Le pouvoir d’achat des ménages français va connaître en 2019 sa plus belle hausse en 10 ans : il augmentera de 857 euros, selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE),

La moitié de cette hausse, soit 440 euros, vient directement des mesures décidées par le gouvernement pour tenter de résoudre la crise des « gilets jaunes » : prime d’activité, défiscalisation des heures supplémentaires, baisse de la CSG pour certains retraités et annulation de la hausse de la taxe carbone. Selon la Cour des comptes, les impôts ont baissé de 10,6 milliards d'euros en 2019.

En contrepartie, ces hausses d'impôts vont faire augmenter le déficit public, que la Cour des comptes estime pour 2020 à 2,3% au lieu des 2% prévu initialement.

Bonne nouvelle supplémentaire, le salaire réel des Français, calculé en prenant compte de l’inflation, va augmenter de 1,9 %, contre 0,3 % l’an passé.

Éco-mots

Déficit

Le déficit budgétaire est un déséquilibre entre les recettes et les dépenses. Il signifie que l'on vit, au moins provisoirement, au-dessus de ses moyens. C’est un solde négatif. Pour financer son déficit, l’État est obligé d’emprunter.

Inflation

L'inflation correspond a une hausse des prix généralisée, qui conduit à une perte de pouvoir d’achat de la monnaie. On achète moins de choses avec autant de monnaie.

A lire aussi sur Pour l'Eco