Les jeux vidéo rapportent de plus en plus, et ça va continuer

En pratique

Les jeux vidéo rapportent de plus en plus, et ça va continuer

Succès 

Les gamers rapportent de plus en plus ! En 2019, le marché des jeux vidéo devrait augmenter de 9,6 % et générerait plus de 152 milliards dollars, selon le cabinet spécialisé Newzoo. Ce secteur d’activité est en pleine expansion depuis plusieurs années, particulièrement chez les jeunes. Et selon ce cabinet, cette croissance n’est pas prête de s'arrêter, en effet le marché du gaming devrait générer 190 milliards de dollars d’ici 2022.

Cette hausse peut s’expliquer par la sortie de nouvelles consoles telles que la Nintendo Switch (en 2017) mais aussi par la constante sortie de jeux vidéo qui deviennent de plus en plus réalistes. Aujourd'hui, il existe des opus pour tous les goûts : sport (la série Fifa), action (le phénomène Fortnite) ou encore d’arcade (Pacman). Aussi, les éditeurs - ceux qui créent les jeux vidéos - peuvent compter sur une nouvelle manne d'argent : la vente de "skins", ces objets ou vêtements qui permettent de différencier les personnages dirigés par les joueurs en ligne. 

Et même les GAFA s’y mettent

Ce loisir devient de plus en plus présent dans la vie quotidienne des citoyens. Il se transforme même en outil de communication et devient un vecteur de rencontrer pour les personnes. Les géants d’Internet ont bien compris cette évolution et se lancent à leur tour dans la course. Facebook ou Snapchat ont ainsi développé leurs propres “mini-jeux”.

Mais c’est Google, avec “Stadia”, qui pourrait bien révolutionner cette industrie. La firme se développe dans le “Cloud Gaming”, c’est-à-dire le fait de pouvoir jouer aux jeux vidéo en se connectant à des serveurs en ligne à partir d'un téléviseur, un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Cette incursion pourrait bien bouleverser le marché, basé depuis des décennies sur le hardware, le fait de disposer physiquement d'un équipement performant (console, PC, etc) pour s’amuser. Une nouvelle mutation qui devrait encore rapporter des millions aux entreprises du secteur.