Les Sims au travail ? Une start-up imagine un bureau virtuel

En pratique

Les Sims au travail ? Une start-up imagine un bureau virtuel

La strat-up Interlink a créé un monde du travail virtuel visant à reproduire des intéractions physiques, même en télétravail.

Sur l’écran, un avatar en costume se dirige vers la salle de réunion et salue au passage ses collègues. Il croise Fanny, la commerciale : « Tu ne vas pas en réunion ? » « Non, faut que je fonce accueillir un client [enfin, son avatar…]. Il vient pour que je lui présente les produits », lui répond-elle.

C'est comme au bureau ! Et pour cause, la start-up Interlink a créé ce monde virtuel ressemblant à s’y méprendre à une sorte de SimCity version monde du travail. Sauf que dans ce monde-là, tout est "vrai".

Cela s'appelle ConnectWorld, un bureau virtuel qui permet de reproduire des situations "physiques" en télétravail : accueillir des visiteurs, présenter des produits, utiliser des outils collaboratifs sur des écrans multi-usages, organiser des événements...

Votre patron ou un Sims ?

Attention ! Souriez et lâchez Instagram, c'est votre patron.

Les utilisateurs, des salariés, ne se sont pas inventé une vie ni une identité. Ils sont simplement en télétravail, Covid-19 oblige. 

L’entreprise existe aussi, elle a contacté Interlink pour que cette dernière la recrée virtuellement.

Pourquoi ? Parce qu’à distance, même en visio ou par téléphone, il est difficile de maintenir le lien entre les salariés, avec les clients et les fournisseurs.