L'or noir abonde, les pétroliers font des ronds dans l'eau

En pratique

L'or noir abonde, les pétroliers font des ronds dans l'eau

Avec la guerre des prix entre pays producteurs, la paralysie des économies occidentales et la baisse de la demande en Chine, les stocks de pétrole se sont accumulés à une vitesse inédite. Et faute de débouchés commerciaux, les cargos pétroliers se retrouvent à faire des ronds dans l'eau.

SURPRENANT

Avec le ralentissement économique chinois et la guerre des prix entre les principaux pays producteurs - Russie et Arabie Saoudite en tête -, le prix de pétrole s’est effondré depuis le début du mois de mars 2020. Le 20 avril au soir, le prix du baril de pétrole est même passé sous la barre des 0 dollars pour la première fois de sa longue histoire. Il valait pourtant encore 70 dollars le baril au début de l'année. 

Prix du pétrole, novembre 2019, Avril 2020

Conséquence, les producteurs font des stocks, beaucoup de stocks. Et les cuves à terre sont si pleines que les pétroliers se transforment eux-mêmes en réservoirs géants. Selon Bloomberg, l’équivalent de 250 millions de barils de produit brut et raffiné naviguerait déjà sur l’eau!

Pétroliers bloqués dans l'eau

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour recevoir nos newsletters !

Retrouvez chaque semaine toute l'économie décryptée, vidéos, datas, infographies...

Pour l'Éco s’adapte à la situation inédite et aborde au fil d'éditions spéciales les impacts du coronavirus afin de vous aider à comprendre tous les grands mécanismes à l'œuvre.