Quand les slips servent à prévoir les crises

En pratique

Quand les slips servent à prévoir les crises

SURPRENANT

Les ventes de sous-vêtements seraient utiles pour détecter les crises. C’est l’analyse de l’ancien président de la Banque centrale américaine Alan Greenspan. L’achat de sous-vêtements est peu cher et nécessaire. Si les familles cessent d’en racheter, c’est que leur budget s’est particulièrement resserré. Et que la consommation, et donc l’économie, va mal. Au regard de cet indice peu académique, une crise économique couverait en Inde. Les ventes y ont fortement diminué, selon le New York Times.