Quand un demi-million de personnes portent plainte contre Volkswagen

En pratique

Quand un demi-million de personnes portent plainte contre Volkswagen

SURPRENANT

Le lundi 30 octobre s'est ouvert, en Allemagne, le gigantesque procès du Dieselgate. Gigantesque car ce ne sont pas moins de 498 992 personnes qui ont porté plainte collectivement contre le constructeur automobile Volkswagen. Cette requête groupée est la première de ce type outre-Rhin.

L'entreprise allemande a reconnu en 2015 avoir réduit frauduleusement les émissions polluantes de plus de 11 millions de véhicules. Un logiciel permettait d'afficher des niveaux plus faibles que le niveau réel des émissions. 

Risque financier

Cette affaire place le constructeur allemand face à un dilemme : "un règlement éventuel pourrait devenir très coûteux et susciter des désirs correspondants dans d'autres pays, explique le journal allemand Freie Presse. Sans règlement rapide entre les parties, le procès se poursuivrait jusqu’à la Cour fédérale et le constructeur automobile s’aliènerait près d'un demi-million de clients en Allemagne. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur son image avec des effets à long terme." Cornélien.

Ce scandale a déjà coûté cher au groupe.  Il a déjà déboursé plus de 30 milliards d’euros en frais juridiques, amendes et dédommagements, notamment aux États-Unis, où, en moyenne, chaque client a touché 10.000 dollars.