Rétablir l’ISF pour raviver la générosité ?

En pratique

Rétablir l’ISF pour raviver la générosité ?

À voir… rétablir L’ISF

À l’inverse de 2019 avec la « manne » Notre-Dame, l’année 2018 a été catastrophique en ce qui concerne les dons aux associations. En cause, la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF) par le gouvernement. Ceux qui y étaient assujettis pouvaient en effet défiscaliser leurs dons. Selon le baromètre ISF-IFI, les contribuables qui payaient auparavant l’ISF ont donné 22 % de moins cette année. Moins de personnes ont fait des dons et ceux-ci étaient en moyenne moins importants. Pire, l’argent économisé grâce à l’arrêt de l’ISF n’est allé vers l’investissement qu’à hauteur de 30 % et plus de 40 % sont allés vers l’épargne au lieu d’alimenter l’économie réelle.