1. Accueil
  2. En vrai
  3. Les émojis de l'éco
  4. 😮 Sciences Po fait payer pour nommer les sièges d'un amphi

😮 Sciences Po fait payer pour nommer les sièges d'un amphi

Par Clément Rouget

Surprenant

Il faut parfois se montrer créatif pour lever des fonds. Sciences Po Paris a annoncé une nouvelle initiative pour réussir l'opération de financement de son nouveau campus : le "naming" de sièges d'amphithéâtre.
L'établissement va en effet permettre à ceux qui le souhaitent - et qui ont le budget - d'inscrire leur nom ou celui d'un proche sur un siège de l'une de ses salles historiques : l'amphithéâtre Émile Boutmy, du nom du fondateur de l'Institut d'études politiques. "Cela peut aussi être un don collectif pour rendre hommage à un ancien élève décédé ou à une grande figure", explique Anne-Sophie Luby, responsable des relations avec les donateurs.

Il faudra tout de même débourser entre 1 500 et 15 000 euros. Les tarifs varient selon la durée du bail (de 10 à 99 ans) et l'emplacement des sièges dans la salle (les premiers rangs étant plus chers). Seuls les anciens élèves de l'institution peuvent postuler. 

L'enjeu est de taille pour l'établissement. A travers différentes sources de financement, il s’agit de trouver au total 100 millions d'euros d'ici 2022, soit la plus importante campagne de son histoire. Les acteurs économiques privés et les donateurs individuels sont particulièrement ciblés par l'école. L'opération « Sciences Po 2022 » s’achèvera dans quatre ans, au moment de l’inauguration de son nouveau site, qui devrait s'appeler l'Artillerie. À moins qu'une entreprise accole son nom au campus ?