Se faire payer pour emprunter de l’argent ? Le cas des taux d’intérêts négatifs d’une banque danoise

En pratique

Se faire payer pour emprunter de l’argent ? Le cas des taux d’intérêts négatifs d’une banque danoise

SURPRENANT

SURPRENANT

Le système bancaire est-il devenu fou ? Au Danemark, depuis le 5 août, la Jyske Bank, troisième banque du pays, propose un crédit immobilier sur dix ans, avec un taux d’intérêt fixe de -0,5%. En souscrivant à ce prêt, une personne souhaitant emprunter 1 000 000 de couronnes danoises (soit environ 134 000 euros), pour l’achat d’un bien par exemple, ne remboursera au total que 995 000 couronnes à la banque (133 400 euros).

La banque lui donnerait donc de l’argent ? C’est ce que pourrait laisser penser ce calcul, en théorie. Mais en pratique, l’opération commerciale est moins séduisante qu’elle n’en a l’air puisque l’établissement applique des frais bancaires relatifs à ce crédit, ce qui lui permet évidemment de ne pas prêter à perte.

Si ces taux sont praticables, c’est grâce à la Banque centrale européenne (BCE), qui les maintient à la baisse, pour encourager les banques à prêter.