Une majorité de femmes parmi les nouveaux administrateurs du CAC 40

En pratique

Une majorité de femmes parmi les nouveaux administrateurs du CAC 40

BONNE NOUVELLE

En 2018, 52 nouveaux administrateurs ont fait leur entrée au sein des conseils d’administration des entreprises du CAC 40. Et bonne nouvelle, 60 % sont des femmes. Elles vont donc participer aux décisions stratégiques de ces sociétés françaises cotées à la Bourse de Paris.

Merci les quotas

Leur nombre a considérablement augmenté depuis l’entrée en vigueur, en 2011, de quotas instaurés par la loi Copé-Zimmermann. Cet acte législatif obligeait les entreprises à justifier d’au moins 40 % de femmes au sein de ces instances. En 2007, les femmes n’occupaient que 8,5 % des sièges, contre près de 50 % aujourd’hui. Un profil type de la nouvelle administratrice se dégage : souvent de nationalité étrangère, avec une forte expérience dans le numérique comme Suzan LeVine, ex-ambassadrice des États
Unis, ancienne de Microsoft, qui a intégré le CA de Publicis.

En moyenne, en 2018, un conseil d’administration du CAC 40 occupe 13,7 personnes et se réunit en moyenne neuf fois par an.