Amazon : un empire dans le viseur des États

Entreprise

Amazon : un empire dans le viseur des États

Le succès du géant de la vente en ligne s’est encore affirmé pendant la pandémie, avec la crainte que le site ne devienne hégémonique.

“Monsieur Castex, vous êtes le meilleur employé d’Amazon en France !” En novembre dernier, sur RMC, Michel-Édouard Leclerc s’emportait contre la décision du Premier ministre de fermer certains rayons des supermarchés pendant le second confinement. Le but était de ne pas concurrencer les petits commerces, qui avaient dû fermer. Mais cela profitait aux sites d’e-commerce, Amazon en tête.

En 2020, le chiffre d’affaires du site américain a bondi grâce à la pandémie. Car en ligne, tous les rayons sont toujours ouverts.

2020, année record 

À l’échelle mondiale, les chiffres sont parlants : +26 % de ventes au premier trimestre, +40 % au deuxième, et +37 % au troisième. Même si le site lancé en juillet 1995 par Jeff Bezos augmente ses ventes chaque année, l’envolée est notable. En 2019, le chiffre d’affaires s’était établi à 280,5 milliards de dollars. Celui de 2020 a grimpé à 386,1 milliards, selon les chiffres annoncés par la firme le 2 février dernier.