"Ça a été infernal, je devais lever des fonds tout le temps pour éviter la faillite."

Entreprise

"Ça a été infernal, je devais lever des fonds tout le temps pour éviter la faillite."

SÉRIE - Il faut forcément de l'argent pour lancer une entreprise et entamer les premiers mois d’activité. Convaincre des banques, des amis ou des entreprises d’investir dans leur projet préoccupe nombre d’entrepreneurs. Jusqu'à l'angoisse. [Série | "Entreprendre : âmes sensibles, s’abstenir", saison 1, épisode 3/5]

Qui dit financement, dit banque. Logique et intuitif, dans certains cas le prêt bancaire est effectivement la meilleure solution pour se financer. Mais c’est loin d’être la seule.

Pour installer sa boucherie, Olivier Davenier a eu besoin de près de 300 000 euros. "J’ai emprunté 200 000 euros à une banque et une bonne partie de mes économies sont parties dans le projet", raconte l’ancien architecte de 52 ans.

OlivierDavanier.png

Olivier Davenier, boucher à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, 52 ans. Ancien architecte, il n’était plus heureux dans son métier et a décidé de se reconvertir en boucher.

Était-il inquiet à l’idée que son affaire ne marche pas et engloutisse toutes ses économies ? "Oui un petit peu, mais en même temps si même moi je n’investis pas dans mon business, comment convaincre une banque de le faire !".