Canal + : l’ex-roi de la télé payante peut-il reconquérir son trône ?
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Stratégie
  4. Canal + : l’ex-roi de la télé payante peut-il reconquérir son trône ?

Entreprise

Canal + : l’ex-roi de la télé payante peut-il reconquérir son trône ?

Yves Adaken
,
Sélection abonnés

Bataille pour les droits sur le foot, concurrence avec Netflix dans les séries et les films, la mythique chaîne cryptée fait face à la chute continue de ses abonnés. Trente-cinq ans après sa naissance, le groupe tente des paris risqués pour retrouver son leadership.

Le marché de la télévision payante ressemble de plus en plus à la série Game of Thrones. Sur le Vieux continent, il est dominé depuis 1984 par le pionnier Canal +. Mais le roi a vieilli. Il a du mal à résister aux hordes de plateformes de vidéos à la demande par abonnement (SVOD) et aux nouvelles chaînes de sport par Internet.

Toutes ont pour point commun de casser les prix et de contourner son quasi-monopole sur la diffusion de programmes payants par voie hertzienne, le canal historique de diffusion. Ces nouveaux prétendants utilisent la box des opérateurs télécoms voire la contournent, grâce à des dispositifs d’accès direct, dits "Over the top" (OTT), qui ne nécessitent même pas de télévision. Les temps ont bien changé.

En France, plus d'abonnés Netflix que d'abonnés Canal

Pour Canal +, depuis quelques années, cette menace porte un nom : Netflix, n°1 de la SVOD, avec 150 millions d’abonnés dans le monde. Une croissance explosive qui lui a permis de passer le cap des six millions d’abonnés en France en 2019. C’est plus que les 4,6 millions d’abonnés individuels de Canal +.