C'est quoi le travail à temps partagé, ce statut où un salarié a plusieurs employeurs ?
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Travail
  4. C'est quoi le travail à temps partagé, ce statut où un salarié a plusieurs employeurs ?

Entreprise

C'est quoi le travail à temps partagé, ce statut où un salarié a plusieurs employeurs ?

Aude David
,
Sélection abonnés

Peu connu, le système de Travail à temps partagé existe depuis des décennies. Il permet de combiner plusieurs activités à temps partiel, mais pérennes. Mais attention, son usage nécessite un état d’esprit bien particulier.

En France, le salariat reste le modèle dominant, mais de nombreuses formes de travail indépendant se développent. Entre d’un côté le précariat, fait de revenus à la fois faibles et instables, et d’autre part le graal du CDI, il existe toute une palette de possibilités. Parmi lesquelles, depuis 25 ans, le trop méconnu Travail à temps partagé (TP).

Éco-mots

Travail à temps partagé

Travail pour plusieurs entreprises simultanément. C’est une relation à temps partiel, choisie et pérenne. Le travailleur peut conclure un temps partiel avec plusieurs employeurs (multisalariat), passer par un groupement d’employeurs, un établissement de travail à temps partagé (rare dans les faits) ou être indépendant (portage salarial, coopérative, autoentrepreneur, entreprise individuelle, société), seul ou en réseau.

Celui-ci est d’abord apparu dans le secteur agricole, pour fidéliser les saisonniers via un « groupement d’employeurs » et s’est développé ensuite partout. Jean Gaillard, dirigeant de Nomalab, s’offre les services d’une Responsable administrative et financière (RAF) en TP via le groupement d’employeurs Gemploi : « Je tiens à nouer avec elle une relation salariale, même si ce n’est pas moi l’employeur. On entend souvent dire que les gens ont intérêt à se positionner en tant qu’entrepreneurs. Mais, pour ces fonctions impliquant un rapport de subordination, être freelance n’a pas de sens. »