Comment des entreprises du plastique s'allient pour préserver le made in France

Entreprise

Comment des entreprises du plastique s'allient pour préserver le made in France

Pour tenir face à la concurrence des mastodontes asiatiques, puis celle des usines en Europe orientale, les fabricants doivent s’unir, se moderniser et faire de la responsabilité une stratégie.

couv_39

Cet article est extrait de notre magazine consacré aux super-pouvoirs économiques des politiques. À retrouver en kiosque et en ligne.

La pandémie et le confinement, c’était comme l’hiver s’abattant sur la Terre. Des villes mises sous cloche, des frontières infranchissables, des rues et des routes désertes, des pénuries de vivres et de médicaments., des échanges économiques mondiaux à l’arrêt…

Du jamais-vu depuis la Seconde Guerre mondiale. Sabine Guillon, directrice de la communication de Sitour, se souvient : « Nous avons dû nous adapter dans l’urgence, nous réorganiser, trouver de nouveaux fournisseurs locaux. C’est grâce à eux, à nos partenaires français – les nouveaux comme les anciens – que nous avons pu livrer à temps nos clients, développer de nouveaux projets et même augmenter notre chiffre d’affaires. »