Économie sociale et solidaire : les tiers-lieux se cherchent encore, malgré les aides publiques
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Économie sociale et solidaire
  4. Économie sociale et solidaire : les tiers-lieux se cherchent encore, malgré les aides publiques

Entreprise

Économie sociale et solidaire : les tiers-lieux se cherchent encore, malgré les aides publiques

Marie Frumholtz
,
Sélection abonnés

Le développement de ces nouveaux endroits de l'économie sociale et solidaire, consacrés au lien social, à l’émancipation et aux initiatives collectives, s’accompagne d’une forme d’institutionnalisation, au risque d’uniformiser ce qui, à l’origine, devait émerger spontanément et innover

Une roulotte en bois en guise de point d’accueil. À l’intérieur, du mobilier design, des planches de bois sur tréteaux en guise de bureaux et des parois sur roulettes pour moduler les espaces… L’ancienne gare de Saint-Germain-en-Laye (78) a désormais un usage bien différent du lieu de transit qu’elle était.

Elle accueille, depuis 2018, Le Quai des possibles, un tiers-lieu associatif tourné vers la création de projets liés à l’environnement et/ou à l’économie sociale et solidaire (ESS), au milieu d’un écoquartier en construction.

Éco-mots

Économie sociale et solidaire

Ensemble des activités économiques dont l'objectif principal n'est pas de réaliser du profit mais la réalisation d'un objectif commun. Elles s'exercent sous forme de coopératives, d'associations ou encore de mutuelles.

Le lieu rassemble 60 cotravailleurs et start-up incubées, ainsi qu’une communauté de 900 adhérents qui profitent des 300 événements organisés chaque année (expositions, projections, repas, formations au numérique, séances de bien-être, etc.). Selon sa créatrice, Laurence Besançon, « les tiers-lieux prônent des façons de faire alternatives dans une optique de transformation de la société. Même si on sait que notre contribution est modeste, elle compte. »