Entreprise : la surveillance numérique augmente le stress des salariés

Entreprise

Entreprise : la surveillance numérique augmente le stress des salariés

La surveillance numérique augmente le stress des salariés et ils sont une majorité à souhaite qu'elle cesse.

C’est ce qu’il ressort d’une étude du moteur de recommandations de GetApp : s’ils sont mitigés sur l’impact que la surveillance des salariés peut avoir sur l’entreprise (positif pour 32 %, négatif pour 29 %), 59 % des salariés dont l’entreprise a mis en place des moyens de surveillance ne souhaitent plus être surveillés personnellement.

45 % affirment que leur employeur utilise un outil de surveillance essentiellement pour le suivi de l’activité sur l’ordinateur, les heures de connexion/déconnexion et par webcam.

Les craintes principales

49 % : Augmentation du stress, baisse du moral

41 % : Sentiment de confiance entaché

37 % : Inquiétudes vis à vis de pratiques jugées intrusives

33 % : Méconnaissance de l'usage des données personnelles 

Affaiblit la confiance

S’ils reconnaissent que la surveillance aide à mieux comptabiliser les heures travaillées et permet aux managers d’optimiser les tâches et le temps de travail, de leur point de vue, cela augmente le stress et affaiblit la confiance. 66 % des salariés en PME sont pourtant surveillés aujourd'hui.

Les avantages potentiels

52 % : Heures travaillées / supplémentaires plus facilement prises en compte

40 % : Optimisation et répartition des tâches selon le temps de travail de chacun

31 % : Meilleur aperçu des opérations quotidiennes réalisées au sein de l'entreprise

28 % : Meilleure visibilité de la productivité de chacun