Fiche métier - Boucher, un métier devenu « cool »

Entreprise

Fiche métier - Boucher, un métier devenu « cool »

L’intense communication de la profession a porté ses fruits. En 10 ans, le nombre d’apprentis a doublé et 2 000 personnes, souvent des trentenaires, se forment chaque année. Le métier de boucher-charchutier-traiteur est devenu « cool ».

couv_plMagazine complet à retrouver ici.

Automne 2017, au Centre de formation d’apprentis (CFA) de Joué-Lès-Tours (Touraine). Lazar Javorac, un col blanc même pas trentenaire, change de vie : « J’avais 27 ans quand j’ai entamé ma reconversion. À l’époque, je travaillais dans le marketing. J’en étais à ma cinquième boîte en cinq ans et je commençais à me demander à quoi je servais. Mes études qualitatives sur les consommateurs étaient ignorées, mes propositions étaient boudées. Ce qui comptait, c’était les chiffres, les résultats à très court terme. »

Et puis, au-dehors, il y avait ces métiers de la bouche qui l’attirent depuis toujours. Peut-être pour leur caractère manuel ou parce qu’il aime bien cuisiner, il ne sait pas exactement. Quoi qu’il en soit, après avoir hésité un temps entre boulanger et boucher, Lazar opte pour le second.