Fiche métier. Le commercial terrain, en quête permanente de clients

Entreprise

Fiche métier. Le commercial terrain, en quête permanente de clients

Avec la pénurie de commerciaux et le fait que le métier repose en bonne partie sur le sens du relationnel et le savoir-être, les recruteurs ne se focalisent pas uniquement sur le diplôme.

Les yeux piquent un peu. En hiver, quand Slimane Debga commence sa journée, entre 5 et 6 heures du matin, la nuit est encore noire et en été, le soleil perce à peine. Dans la journée, il ira voir cinq clients : des directeurs de supermarché ou d’épicerie et des chefs de rayon dans les hypermarchés.

« J’en vois deux avant l’ouverture des magasins. Nous discutons de leurs besoins, je leur parle de nos produits et je donne un coup de main pour la mise en rayon. C’est important pour nouer une bonne relation. Dans l’agroalimentaire et la distribution, on fonctionne beaucoup sur le donnant-donnant », décrit-il.

Slimane Debga est chef de secteur pour un groupe de l’agroalimentaire produisant pain de mie et viennoiseries. Son rôle : faire en sorte que les produits de son employeur soient présents dans un maximum de magasins de la banlieue sud de Paris et qu’ils soient bien placés dans les rayons pour doper les ventes.