Florence Baitinger, entrepreneuse assoiffée d’écologie qui cartonne avec ses gourdes bios
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Économie sociale et solidaire
  4. Florence Baitinger, entrepreneuse assoiffée d’écologie qui cartonne avec ses gourdes bios

Entreprise

Florence Baitinger, entrepreneuse assoiffée d’écologie qui cartonne avec ses gourdes bios

Audrey Fisné-Koch
,
Sélection abonnés

Portrait inspirant de Florence Baitinger, entrepreneuse verte. Dix ans après la création de Gobi, une gourde bio, personnalisable et made in France, sa cofondatrice est fière d’être passée à une écologie concrète avec son entreprise.

C’est parce que les sujets de société, d’économie et de politique l’ont toujours passionnée que Florence Baitinger a suivi un cursus en droit public et langues étrangères, puis une spécialisation en relations publiques européennes. « Je me voyais bien travailler dans une organisation intergouvernementale ou une ONG », explique-t-elle.

Florence.png

À la croisée de ces grands enjeux, après le Celsa (École des hautes études en sciences de l'information et de la communication), la jeune femme devient consultante. D’abord pour des parlementaires, puis pour de grosses associations. Elle travaille sur des questions de développement durable, de responsabilité sociale et environnementale et même sur l’accès à l’eau dans le monde.

Trop en avance sur le marché

« C’était inspirant », confie Florence Baitinger, mais après quelques années, « frustrant » aussi : travailler sur de tels changements structurels manque de concret. « Je ne pouvais pas passer ma vie sur PowerPoint sans passer à l’action. »