Impression photo : comment Cheerz a réussi son pivot stratégique
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Stratégie
  4. Impression photo : comment Cheerz a réussi son pivot stratégique

Entreprise

Impression photo : comment Cheerz a réussi son pivot stratégique

Anne Daubree
,
Sélection abonnés

Cofondé par Antoine Le Conte, le service d’impression de photos en ligne Cheerz a connu les débuts flamboyants d’une start-up, suivis d’une crise majeure, pour ensuite se transformer en entreprise industrielle florissante.

Quand les usages changent, la clé du succès, c’est d’anticiper, de déceler avant les autres le futur créneau porteur… En 2012, Antoine Le Conte, 25 ans, crée avec un ami d’enfance une entreprise d’impression de photos en ligne.

Il veut surfer sur la vague Facebook où les photos prises avec le téléphone jouent un rôle clé. Au démarrage, « les concurrents étaient compliqués à utiliser. Nous avons voulu transformer la corvée photo en un moment ludique », explique Antoine Le Conte.

AntoineLeConte2.jpg

Avec son associé, le jeune homme s’insère dans le réseau « Entreprendre Paris ». Rapidement, leur application pour smartphone trouve son public. L’activité démarre sur les chapeaux de roues  : en 12 mois, Cheerz sextuple son chiffre d’affaires pour atteindre 3,6 millions d’euros en 2014.

Mais le marché national est trop petit. La start-up s’implante alors sur le marché espagnol, première étape de son expansion en Europe. Sur sa lancée, elle lève six millions d’euros auprès d’un fonds d’investissement (2015) : Cheerz recrute une dizaine de salariés. Ils sont désormais 45 et s’installent dans des locaux plus grands… Mais les ventes ne décollent pas.