Inégalités : en entreprise, le théâtre redonne la parole aux femmes

Entreprise

Inégalités : en entreprise, le théâtre redonne la parole aux femmes

Mettre en scène l'inégalité femmes-hommes est une solution pour en prendre conscience et faire évoluer les comportements. Car dans l’entreprise aussi, la parole est symbole de pouvoir. Et elle est encore trop souvent détenue par des hommes.

« Comme le disait Simone de Beauvoir, “nommer, c’est dévoiler”. Et dévoiler, c’est déjà agir. » Pour mettre des mots sur des situations sexistes, pour donner à voir des inégalités, le théâtre d’entreprise peut être un outil utile. C’est en tout cas ce que pense Aurélia Puchault, comédienne et associée d’Un rôle à jouer.

Son entreprise, comme d’autres du secteur, propose aux entreprises des saynètes de sensibilisation on ne peut plus équivoques : sur scène, face aux salariés, des acteurs et actrices représentent des cas de harcèlement, de sexisme lors d’une réunion, ou encore des inégalités dans la progression de carrière entre femmes et hommes.

« Des situations auxquelles le public peut facilement s’identifier », explique Cyril Augier, directeur d’À nous de jouer. Surtout, il s’agit d’un moyen d’ouvrir le débat dans l’entreprise. Une nécessité, rappelle Pascal Gygax, psycholinguiste expérimental et psychologue cognitif à l’université de Fribourg : « Comme d’autres milieux, l’entreprise est un nid de misogynie et de rapports de force. » Après tout, elle « a été créée par les hommes et pour les hommes », complète Corinne Hirsch, cofondatrice du Laboratoire de l’égalité et dirigeante d’Aequiso. « Comme il n’y avait pas de femmes en entreprise, il a fallu qu’elles se fassent leur place. Et que les hommes leur en laissent. Or quand on possède le pouvoir ou la parole, on ne veut pas les partager. »