Le streaming, un dangereux virage stratégique pour Disney ?
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Stratégie
  4. Le streaming, un dangereux virage stratégique pour Disney ?

Entreprise

Le streaming, un dangereux virage stratégique pour Disney ?

Laurent Martinet
,
Sélection abonnés

En prenant le virage du streaming avec son offre Disney+, le géant de l’entertainment prend le risque de changer son modèle économique fondé sur les sorties au cinéma.

Le siège social de Disney, à Burbank près de Los Angeles, a la forme d’un temple grec. Ses cariatides, au lieu d’être des jeunes femmes en toge, sont les sept nains du film Blanche Neige (1937), en hommage au premier long-métrage de l’entreprise. Le message est clair : l’empire Disney est fondé sur ses succès au box-office.

En 2020, la pandémie a secoué le temple sur ses bases. « Cette année n’a ressemblé à aucune autre dans nos vies et dans toute l’histoire de la Walt Disney Company », a commenté Bob Chapek, son directeur général, en présentant début novembre des résultats en baisse (les résultats de l’exercice financier de Disney sont arrêtés fin septembre).

En Chiffres

2,4 milliards

En dollars la perte nette de Disney pour l'année 2020.

Les plus fortes pertes ont concerné le secteur des parcs d’attractions et les ventes de produits dérivés, avec des revenus en baisse de 37 %. À partir de mars 2020, les six parcs Disney – Anaheim (Californie), Orlando (Floride), Paris, Tokyo, Hong Kong et Shanghai – ont dû fermer pendant plusieurs mois, tout comme les 300 Disney Stores dans le monde. Tandis que les quatre paquebots de croisière Disney restaient à quai.