L'effet Hawthorne, ou pourquoi le management d’Elon Musk pourrait couler Twitter
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Management et Leadership
  4. L'effet Hawthorne, ou pourquoi le management d’Elon Musk pourrait couler Twitter

Entreprise

L'effet Hawthorne, ou pourquoi le management d’Elon Musk pourrait couler Twitter

Philippine Ramognino
,
Sélection abonnés

Au-delà de la perte de nombreux annonceurs face aux nouvelles règles de modération de Twitter, un autre facteur pourrait pousser le réseau social à la faillite : le comportement d'Elon Musk avec ses salariés.

L'essentiel

- En arrivant à la tête de Twitter, Elon Musk a brutalement licencié la moitié des salariés et posé un ultimatum aux restants

-  Musk met en danger la survie de l'entreprise en prenant le risque d'en faire une coquille vide

- Conformément à l'effet d'Hawthorne, ses méthodes autoritaires risquent de diminuer la productivité des salariés

______

Fermeture de différents services, prises de décisions sans concertation, suppression du télétravail… Le patron de Tesla et SpaceX a fait une entrée fracassante à la tête du réseau social à l’oiseau bleu. Depuis sa prise de poste officielle comme dirigeant et propriétaire le 27 octobre dernier, c’est toute la stratégie, mais aussi l’organisation interne de l’entreprise, qui se sont vues bouleversées.

La coopération et la concertation entre membres de l’entreprise semblent avoir disparu chez Twitter, au profit d'une hypercentralisation de la décision, autour de Musk et de ses fidèles. Preuve en est : après un ultimatum posé par le néo-propriétaire à ses salariés (les 50 % n’ayant pas été licenciés après son arrivée), leur demandant de prévoir « de longues heures de travail à haute intensité » ou de quitter le navire, une nouvelle vague de départ a été enregistrée.