LGBT : loin du pink washing, certaines entreprises ont compris le potentiel

Entreprise

LGBT : loin du pink washing, certaines entreprises ont compris le potentiel

L’inclusion de toutes les orientations sexuelles est clairement source de performance pour l’entreprise. Loin du pink washing, les organisations l’ont bien compris. Enfin, surtout aux États-Unis.

« Lesbiennes, gays, bisexuel.e.s, transgenres, on vous encourage. » Ce 17 mai – journée mondiale de lutte contre l’homophobie –, ce n’est pas sur un tract que l’on peut lire ces mots, mais à la Une de La Tribune, un grand média économique. 

Ils sont signés par 173 signataires de la charte de L’Autre Cercle,  l’observatoire qui promeut l’inclusion des personnes LGBT+ au travail, parmi lesquels Orange, Sodexo, Vinci, Engie, Barilla…

Les LGBT+ représentent « environ 7 % de la population », estime Alain Gavand, coresponsable de l’observatoire. Soit près de 4,7 millions de consommateurs en France, et plus de 500 millions dans le monde, un immense marché à capter !

À lire « Adieu ma honte » : Moi, Ouissem Belgacem, footballeur et gay