Malgré la crise, la résilience de l'économie sociale et solidaire

Entreprise

Malgré la crise, la résilience de l'économie sociale et solidaire

Face à l'épidémie de Covid-19, les entreprises de l'ESS ont innové pour survivre, mais ne veulent pas être les oubliées de la relance. Et de rappeler que dans la santé, le médico-social, la transition numérique et énergétique, elles sont en première ligne.

En 2008, en pleine crise financière, l’emploi dans l’Économie sociale et solidaire (ESS) progressait de 1,1 % puis de 1,5 % en 2009, alors qu’il diminuait de 2,2 % dans les autres secteurs. Quel constat en 2020, face à la crise du Covid-19 ?

Éco-mots

Économie sociale et solidaire

Ensemble des activités économiques dont l'objectif principal n'est pas de réaliser du profit mais la réalisation d'un objectif commun. Elles s'exercent sous forme de coopératives, d'associations ou encore de mutuelles.

Cette fois, l’ESS aussi est touchée, mais « un peu moins que les entreprises soumises à la concurrence internationale et à la finance », tempère Sébastien Darrigrand, directeur général de l’Union des employeurs de l’ESS (Udes). Pour Patrick Sapy, directeur de Finansol (l’association de promotion de la finance solidaire), le secteur résiste mieux, mais les petits acteurs sont en difficulté.